Lieu :Saint-Martin du Canigou

,  Casteil
Fondée au Xe siècle, se situe en France sur les hauteurs du petit village de Casteil (à environ 1 000 mètres d'altitude, elle se niche derrière un piton rocheux du massif du Canigou. Les premières mentions datent de 997, date à laquelle le chantier a probablement commencé. De nombreuses donations au cours des années suivantes montrent bien que le chantier fut mené de manière très régulière. L'église est consacrée le 10 novembre 1009 par Oliba, évêque d'Elne (son frère était abbé de Saint-Michel de Cuxa). Elle sera dédiée à Marie et aux saints Martin et Michel. Quelques années plus tard, l'église se dote des reliques de saint Gaudérique. L'abbatiale est alors agrandie et re-consacrée (l'année exacte n'est pas connue avec exactitude : soit 1014, soit 1026). Le comte Guifred II se retira à l'abbaye vers la fin de sa vie : il y mourut en 1049. L'abbaye commença alors rapidement à décliner : dès le XIIe siècle, elle est rattachée à l'abbaye de Lagrasse, dans l'Aude. Cela fut cause d'un conflit qui se régla finalement par arbitrage du pape. Mais l'abbaye sombrait irrémédiablement dans la décadence. Le terrible tremblement de terre de 1428, qui fit tant de dégâts en Catalogne, ébranla sérieusement le monastère : de nombreux bâtiments furent détruits, le clocher fut écrêté, mais l'église résista tant bien que mal. Les travaux de reconstruction furent très longs en raison du manque de moyens suffisants, malgré la mobilisation de l'épiscopat d'Elne. Elle est constituée de deux églises superposées : l'église inférieure, dédiée à sainte Marie, et l'église supérieure, dédiée à saint Martin. L'église inférieure est majoritairement souterraine, et sa hauteur sous voûte n'excède guère 3 mètres. La partie orientale (absides et travée attenante) remonte vraisemblablement à la consécration de 1009, tandis que le reste de l'édifice date des années 1010-1020, en accordance avec les travaux menés après l'acquisition des reliques de saint Gaudérique et la nouvelle consécration de l'église. L'église supérieure est elle le résultat d'une seule campagne de construction, à savoir celle menée dans les années 1010-1020 (en même temps que l'agrandissement de l'église inférieure). Sa construction a nécessité le renforcement des colonnes de l'église inférieure, qui furent englobées dans des piles carrées. Comme l'église inférieure, l'église Saint-Martin est composée de trois nefs, séparées par des colonnes monolithes et voûtées en berceau en plein cintre (sauf entre la troisième et la quatrième travée, où la paire de support est de forme cruciforme et soutient un arc doubleau). Plus tardivement, on a adjoint à cette église une petite chapelle afin d'y placer les reliques de saint Gaudérique : cela a résulté dans la création d'une quatrième abside au chevet de l'église.
SR: R-250-66820-0000-28587
3000px x 4000px - 25 cm x 33.33 cm @ 300 ppp RGB
Page generated on: 2016-03- 9
Accéder à tous les liens
 
précédent
index
suivant

 Liens externes sur ce site...

 

 Dans la même région...

 Dans les alentours...

Romanes.com Home    Nous contacter    Au sujet du site    Au sujet des images    Blog des visites    Informations légales
Except where indicated otherwise, all content and images © 2000-2016 Romanes.com. All rights reserved.
Romanes.com est un site consacré à l'Art roman et gothique, l'histoire de l'art, l'art médiéval, l'art cistercien, les pélerinages, lieux sacrés, histoire religieuse, archéologie, manuscrits, vitraux, paléographie.
Sujets populaires: art roman,art gothique, art cistercien, sculpture romane, vitraux romans, manuscrits romans, itinéraires et voyages, chronologie médiévale